Nouvelles

« Il est temps de prendre Abba au sérieux »

« Il est temps de prendre Abba au sérieux »

Abba sera-t-il à la hauteur pour son grand retour discographique après quarante ans d’interruption ? Éléments de réponse avec le biographe officiel du groupe, Jean-Marie Potiez.

« Il est temps de prendre Abba au sérieux »

C’est le come-back du siècle. Le 5 novembre, Abba, l’un des groupes les plus marquants des années 70, fera son grand retour, après quarante ans d’absence. Le projet est fou. Il y aura tout d’abord un nouvel album de dix titres inédits, Voyage, puis une série de concerts en hologramme à partir du printemps prochain à Londres, dans une salle spécialement construite à cet effet.

On fait le point sur ce que l’on sait avec un fin connaisseur du dossier, Jean-Marie Potiez, biographe officiel du quatuor. Il vient de publier un ouvrage de référence sur la discographie des légendes suédoises de la pop.

Sharleen Spiteri, du groupe Texas : « Laissez-moi venir en France ! »

Que sait-on sur ce retour d’Abba?? C’est du jamais vu dans l’histoire de la musique populaire?! Un groupe qui se sépare et qui revient quarante ans après… Pendant ces quatre décennies, ils n’ont jamais coupé les ponts. Ils ont eu l’idée de donner des concerts avec des “Abbatars”, des hologrammes, mais ils n’étaient pas encore satisfaits par les avancées technologiques. Il faut dire qu’il y a eu de nombreuses expériences qui étaient catastrophiques, comme Michael Jackson ou Dalida.

Mais concrètement, comment ça va se passer?? Pour créer ces doubles numériques, ils ont joué pendant des semaines et ont été filmés par 160 caméras. C’est la société de George Lucas qui a créé ces hologrammes. Ce sera probablement en 3D. Sur scène à Londres, ils seront accompagnés par leurs musiciens qui joueront en live. Ils ont écrit deux chansons spécifiquement pour cette tournée, I still have faith in you et Don’t shut me down. Ils ont fini par se dire : « Pourquoi pas faire un album entier?? ».

Mirwais : « Il y a eu un clic immédiat entre Madonna et moi »

Après tout ce temps, n’est-ce pas trop tard?? S’ils reviennent, c’est qu’ils sont sûrs d’eux. Il est temps de prendre Abba au sérieux, comme les Beatles, ou Elvis Presley. Ce n’est pas de la variétoche?! On les résume aussi trop souvent au style disco, mais cela ne représente qu’une dizaine de morceaux. Il y a de tout chez Abba : de la pop, du rock… Et derrière les tubes, il y a de nombreuses pépites.

Que peut-on attendre, musicalement, de Voyage?? C’est un disque écrit, produit et interprété par Abba et leurs musiciens qui leur sont proches. Tous les morceaux sont inédits, ils n’ont pas raclé les fonds de tiroir, ce n’est pas leur genre. J’aime beaucoup les deux titres déjà sortis. I still have faith in you est très touchant et introspectif. Don’t shut me down est plus rythmé avec des harmonies vocales magnifiques. Il séduit beaucoup les jeunes sur Spotify. L’album sera sans doute un peu moins pop et plus mature. Leur style est intemporel. Les voix des deux chanteuses sont intactes, parfois elles se mélangent, au point qu’on ne peut pas les distinguer. Elles se fondent.

Nick Mason : « Reformer Pink Floyd ? Qui sait… »

Comment vous êtes-vous retrouvé biographe officiel d’Abba?? C’est une vieille histoire. J’ai découvert Abba à la télévision en 1974, le jour de leur victoire à l’Eurovision. Puis en 1991, j’ai coproduit un documentaire qui s’appelait Thank You Abba. Ils n’ont pas participé, mais ils ont apprécié mon travail. À cette époque, le groupe était au creux de la vague. Plus personne ne voulait en entendre parler. Et puis un an plus tard sort la compilation de leurs plus grands tubes, Abba Gold. Aujourd’hui, les ventes ont dépassé les 30 millions d’exemplaires. C’est un record. J’ai fini par les rencontrer grâce à un de mes livres, Abba The Book. Une confiance mutuelle s’est installée. J’ai passé des après-midis entiers dans leurs greniers, ils m’ont laissé consulter toutes leurs archives.

Playlist : bienvenue dans le monde envoûtant et mystérieux de Lana del Rey

Et qu’avez-vous trouvé?? Des choses extraordinaires, comme la première version de leur tube Fernando, chantée en suédois, ou des séances de travail de leur chanson Chiquita. Mais contrairement à bon nombre de groupes, ils ne veulent pas exploiter leurs archives en sortant de vieilles chansons inabouties. Ils disent : « Si c’était mauvais à l’époque, ça l’est toujours aujourd’hui ». Ils ont raison. 

Iron Maiden : « Certains veulent que la pandémie continue de semer la terreur, mais j’espère qu’elle va s’arrêter »

Voyage, sortie le 5 novembre. Tournée en hologramme à partir du 27 mai 2022 à Londres. Abba – Agnetha, Björn, Benny, Anni-Frid, de Jean-Marie Potiez (éditions du Layeur), 34 €.

Rémi Bonnet

Vous pouvez envoyer cet article par email à vos amis.

Référence

« Il est temps de prendre Abba au sérieux »
www.lamontagne.fr

Bouton retour en haut de la page