Nouvelles

Mondial

Mondial

Après l’Allemagne, le Danemark est devenu, mardi, la seconde nation européenne en route pour la Coupe du monde au Qatar. Une qualification dont s’est rapprochée le Portugal mais aussi la France, sans…

Mondial

Le Danemark continue sa belle histoire. Après avoir été l’une des équipes frisson de l’Euro-2021, les Scandinaves ont pris date avec le Qatar en s’imposant, mardi 12 octobre, 1 à 0 face à l’Autriche; Une qualification dont le Portugal s’est rapproché en surclassant le Luxembourg 5-0, au contraire de l’Angleterre, freinée à domicile par la Hongrie 1-1. La France, sans même avoir besoin de jouer, à également réalisé une belle opération.

Les Danois ont validé une année où ils n’ont eu de cesse de surprendre sur la scène internationale. Demi-finaliste de l’Euro-2021, le Danemark a remporté ses huit matches, inscrivant 27 buts et n’en concédant… aucun.

VI VINDER 1-0 OVER ØSTRIG – VI SKAL TIL VM! 🇩🇰🌍#ForDanmark pic.twitter.com/PdhKI7WZFa

À Copenhague, les Danois ont pourtant mis du temps avant de débloquer la situation, malgré une nette domination en première période.

C’est finalement au retour des vestiaires qu’ils ont fait la différence : après un superbe travail de fixation, le milieu de terrain Thomas Delaney a servi Joakim Maehle, qui a pris Daniel Bachmann à contrepied (53e), faisant exulter le Telia Parken de Copenhague.

Les Hongrois font trembler l’Angleterre

Dans le groupe I, l’Angleterre n’est pas parvenue à s’imposer à Wembley, face à des Hongrois accrocheurs. Après un centre vicieux qu’Harry Kane était à un crampon de reprendre (9e), l’arrière-gauche Luke Shaw a été coupable d’un pied haut sur Loïc Nego, Français naturalisé Hongrois. Roland Sallai s’est chargé de transformer le penalty (24e), plongeant les Three Lions dans le doute.

C’est finalement John Stones, barré par la concurrence d’Aymeric Laporte et Ruben Dias à Manchester City, qui a réveillé ses coéquipiers et Wembley, en reprenant un coup franc très bien frappé par Phil Foden (37e).

Le défenseur central a même été tout proche de doubler la mise (62e), mais sa tête est passée au ras du poteau sur un corner de Foden. Las, l’Angleterre concède un match nul à l’issue d’une partition insuffisante.

Les hommes de Gareth Southgate ont un calendrier favorable mais voient revenir la Pologne, deuxième à trois points, qui a battu l’Albanie 1-0 au cours d’un match marqué par des incidents. À Tirana, l’arbitre français Clément Turpin a dû interrompre le jeu une vingtaine de minutes après que certains Polonais ont reçu des projectiles venant des tribunes, alors qu’ils célébraient l’ouverture du score.

Triplé de Ronaldo

Dans le groupe A, le Portugal a surclassé le Luxembourg 5-0 à l’Estadio Algarve, emmené par l’intenable Cristiano Ronaldo, auteur d’un triplé, ce qui porte son record de buts marqués en sélection à 125. Avec seize points, la Seleçao reste toutefois deuxième derrière la Serbie (17 pts), qui s’est défait de l’Azerbaïdjan (3-1), mais les hommes de Fernando Santos ont joué une rencontre de moins.

Sans jouer, la France (12 pts) a tout de même réalisé une bonne opération, car l’Ukraine (9 pts) et la Bosnie (7 pts), ses deux poursuivantes dans le groupe D, se sont neutralisées (1-1). La Finlande s’est imposée face au Kazakhstan (2-0) grâce à un doublé de Pukki et devance désormais la Bosnie, avec huit points.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Emportez l’actualité internationale partout avec vous ! Téléchargez l’application France 24

Référence

Mondial
www.france24.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page